RETOUR

Signature de la Charte du pôle de compétence
Le Tuesday 24 June 2008



24 juin 2008 : installation du pôle de compétence


Le 24 juin 2008, le pôle régional de compétence en éducation pour la santé de Picardie a été installé. À l'issue d'une démarche participative rassemblant plus d'une cinquantaine d'acteurs pour l'ensemble de la région, une charte constitutive a été rédigée et validée lors d'une séance plénière qui s'est tenue à Laon en juin 2007.

La réunion du 24 juin 2008 avait pour but de retracer l'ensemble des actions réalisées et à venir pour 2008 et 2009. Mais surtout, elle devait marquer le temps de la signature officielle de la charte. Dès janvier 2008, un comité de pilotage provisoire était installé pour démarrer les premières actions, organiser la manifestation et participer à la rédaction de l'appel à projet de l'Inpes. C'est grâce à cet appel à projets que l'ensemble des initiatives du pôle de compétence a pu être entrepris.

C'est ce qu'a rappelé Annie-Claude Marchand de l'Inpes, dans sa présentation introductive, montrant, par exemple, que l'Inpes avait injecté en 2007 quelque 6,1 millions d'euros pour l'ensemble des pôles de compétence.



Un outil au service des acteurs de la région


Annie-Claude Marchand a souligné l'importance d'un tel dispositif pour la fédération et la mutualisation des acteurs et des ressources en éducation pour la santé autour des fonctions supports que sont l'accompagnement méthodologique, la formation ou encore la documentation, le suivi et l'évaluation. Le pôle doit ainsi fournir un appui technique aux opérateurs en région et être un lieu ressource, carrefour d'échanges entre tous.

Au niveau national, l'Inpes entend jouer un rôle d'animateur en organisant des journées d'échange annuelles avec les porteurs des pôles et en mettant en place un accompagnement thématique en conseil, méthodologie de projets, formation continue et analyse d'outils pédagogiques.



Un processus de quatre années

C'est en 2004 que les premiers travaux du pôle de compétence picard ont demarré par la réalisation d'une série d'états des lieux, en formation et en documentation. Une première enquête a permis de dresser le tableau des acteurs et formations en région, une seconde a questionné les attentes et besoins des professionnels de la prévention. Parallèlelement, une troisième étude a porté sur les centres documentaires dans l'objectif de mailler le territoire de centres documentaires de proximité.

Deux formations se sont prolongées tout au long de ce processus, l'une, régionale, portant sur l'évaluation, l'autre, implantée dans les territoires, portant sur le montage de projets.


Des séminaires de travail inaugurés en 2006 ont permis aux acteurs de mieux faire connaissance entre eux et de de construire l'architecture du pôle. L'idée qui a prévalu a été de ne pas construire une structure supplémentaire avec personnalité morale, mais plutôt de s'orienter vers une plateforme à la structuration plus informelle avec la libre adhésion de chacun fondée sur le volontariat et la garantie du principe de subsidiarité.

La Charte constitutive du pôle de compétence reprend donc cette volonté avec une assemblée plénière, rassemblant l'ensemble des adhérents, et un comité de pilotage formé de quatre collèges. Trois commissions permettent d'approfondir certains thèmes ou enjeux de santé publiques : éducation affective et sexuelle, alcool et éducation pour la santé, éducation du patient. Un règlement intérieur complète l'ensemble du dispositif et qualifie les relations entre les membres du pôle.



2008-2010 : l'engagement triennal


En 2007, l'Inpes a validé le projet triennal du pôle de compétence pour les années 2008 à 2010. Ce projet s'appui sur l'expérience précédente et entend développer plusieurs axes, au-delà du travail de construction et d'élargissement du pôle :
  • commissions thématiques ;
  • accompagnement méthodologique des opérateurs de terrain ;
  • formations à la carte et sessions de sensibilisation dans les territoires ;
  • développement des centres documentaires de proximité ;
  • création d'une base de données documentaire en promotion de la santé, fondant dans un premier temps les bases du Cres et de l'OR2S puis s'élargissant à certains centres de proximité ;
  • analyse d'outils via la pédagothèque de l'Inpes ;
  • développement de la communication par la création d'un site internet et la poursuite de la lettre d'infomation électronique Picardie en Santé et bien-être ;
  • création d'outils pédagogiques.

La signature de la Charte : un évènement majeur

Dans ces conditions, la signature de la Charte était bien un évènement majeur pour l'ensemble de la région et des acteurs de santé publique. C'est ce qu'a noté Nathalie Viard, directrice adjointe de la Drass de Picardie et représentant Mme Françoise Van Rechem, directrice régionale, qui demande au pôle de compétence d'être en appui aux politiques régionales de santé, dans une région où le manque d'acteurs de terrain est flagrant.

Inscrit dans le schéma régional d'étucation pour la santé (SREPS) dès 2001, Nathalie Viard a souligné le rôle moteur qui avait été dès ce moment-là dessiné pour le pôle de compétence. Rôle moteur encore souligné par la directrice du CRDP et hôte de la matinée. Elle s'est réjouit d'accueillir cette manifestation qui concrétise aussi le travail de long temps entre l'Éducation nationale et la santé publique, en affermit les liens et donne aux ressources documentaires une large et importante place.

En fin de matinée, l'ensemble des participants a procédé à la signature de la Charte, puis à l'élection des membres du comité de pilotage. Pourvu désormais de son organe décisionnel, le pôle de compétence est pleinement opérationnel.

 

 


Portfolio
cliquer sur l’image


Présentation d'Annie-Claude Marchand, Inpes
Présentation de Philippe Lorenzo, Cres Picardie
Publié le 25 Juin 2008
© Pôle régional de compétences de Picardie - 2008 [ Admin || Webmaster || Extranet ] - crédits